BIENVENUE DANS NOTRE CENTRE CHIRURGICAL

SÉQUELLES DOULOUREUSES D’ENTORSES DE CHEVILLES

En France, le nombre d’entorse de cheville est évalué à 6000 par jour.
Les pathologies ostéo-articulaires sont le principal motif de consultation des urgences.

Le traitement aigu de ces entorses est désormais bien connu et bien codifié avec l’application du protocole RICE (Repos, Glaçage, Contention, Élévation) associé en fonction de la gravité à une attelle ou un plâtre puis de la rééducation.

Compte-tenu du nombre important de ces traumatismes, le patient peut conserver des séquelles de cette entorse. Séquelles principalement liées à une instabilité chronique (entorses récidivantes, sentiment d’insécurité en appui sur la cheville).

Ces séquelles, lorsqu’elles ont bénéficié du bilan nécessaire à leur diagnostic (IRM, arthroscanner), sont le plus souvent traitées médicalement, avec trop souvent pour résolution, un arrêt de l’activité sportive ou professionnelle mise en cause.

Ces séquelles douloureuses (conflits tissulaires ou osseux, lésions ostéochondrales, début d’arthrose…) ou d’instabilité (rupture de ligament) peuvent dans la plupart des cas être traitées par voie mini-invasive sous arthroscopie utilisant une caméra pour se guider à l’intérieur de l’articulation.

Il a été prouvé que cette approche permettait désormais de traiter ces pathologies en diminuant le temps de convalescence, les douleurs post-opératoires, le temps d’hospitalisation (ambulatoire) et les risques de complication.

En conclusion il ne faut plus s’obstiner à poursuivre pendant plusieurs mois un traitement médical des séquelles d’entorse de cheville si celui-ci n’est plus efficace. Il n’est pas non plus recommandé d’arrêter son sport favori ni son activité professionnelle, car à l’instar de la chirurgie du genou et de l’épaule la chirurgie arthroscopique de la cheville peut désormais apporter des solutions.

CENTRE CHIRURGICAL / MAIN / POIGNET / CHEVILLE / PIED / LILLE
94 bis rue Gustave Delory 59810 Lesquin
03 20 55 30 80